Terre de neige occupée


La tuque, le foulard. Il fait froid en maudit.
T’as rentré mon bois?
Tes mocassins craquent à ptits cris
Sur le sucre froid d’hiver.

Secoue toi, déneige pis dégrèye toi.
Le feu pète. Ça flambe.
Tes mitaines? Sur l’âtre. C’est ça. Assis toi.
Mets tes mains près de la flamme.

Pis dis donc,
On vas-tu l’avoir?
On vas-tu la libérer
Cte terre de neige occupée?

Tu veux-tu un ptit verre de rhum blanc?
C’est juste pour dégeler ta langue,
Pour délier cte grand langue des vieux temps
Qu’on parlait en France avant.

Je t’ais-tu montré ma vieille catalogne?
C’est un paysan
Qui affûte sa hache de quatre tonnes
Pour abattre le parlement.

Pis dis donc,
On vas-tu l’avoir?
On vas-tu la libérer
Cte terre de neige occupée?

Tiens vlà Ben, Josée, pis les Dugas.
Ils s’en viennent fêter.
Rentrez, rentrez. Y a du feu puis du bois.
On va boire, on va manger, on va chanter.

Dites-moi donc,
On vas-tu l’avoir?
On vas-tu la libérer
Cte terre de neige occupée?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s