ÉGLOGUES INSTRUMENTALES — Orgue (par Paul Laurendeau)

La voix de l’orgue
Tressaille dans son anse
Le souffle torve
Tonitrue et s’avance.

Les trois claviers
Tempèrent le gai, le triste
Et l’organiste
A les sourcils froncés.

La cathédrale entre doucement en transe
Quand tout frémis
Quand tout vibre à tous vents.

L’orgue mène la danse
Des vieillards virulents,
Des girons, des instances
Aux dogmes exaltants.

Claviers et tubes
Ciselés et bruts
Imposez vos cadences.

Tubes et claviers
Sonorités des gravités,
Faites au mieux
Sous de si vastes cieux
Aux fins de peut-être nous faire un petit peu
Monter.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s