ÉGLOGUES INSTRUMENTALES — Sitar (par Paul Laurendeau)

Le type qui joue du sitar
Vit sa vie dans l’art.

Il ne mange pas de caviar
Ne fréquente pas les bars
Il habite dans un hangar
C’est pas des bobards.

Mais il en a un peu marre
Car tous ces couacs, ces canards
Ces multiples sonorités bizarres
Enterrent passablement son sitar.

Alors notre zigomar
Broie un peu du noir
Le son de son si subtil sitar
Tinte comme la poésie d’Éluard.

Et en même temps, avatar,
Tout ceci se noie dans le feu des phares
En tous les cloaques, les lagons et les mares
Ainsi qu’en nos symphonies de tintamarres.

Si bien que… rendant à César
Ce qui est à César
Le type qui joue du sitar
Vit sa vie dans la marge.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s