Textos

desert-road
À boire du sec, rassasié de poussières
ou rouler dans la farine ta bine misère
idem tu textes déroutes sans vouère

Tu t’en vas une flamme à la flemme
et t’érige volcanique blême
en des vertiges d’âme… amen

Et ton amour, oh ton arme lourde
comme un bousier qui roule
au désert de la merde sa boule

Oh ton amour, et ton drame sourd
comme bélier bouclier des jours
qu’aux enfers y perdre ta boule

Sur le bitume ta tête ensanglantée
offrait un sourire de béton frappé
par un clavier virtuel virtuose des happés

Mais tu ne peux lire ce texte Ô non! Tu ne le peux plus.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s