ÉGLOGUES INSTRUMENTALES — Piano (par Paul Laurendeau)

Qu’un piano puisse me dire
Tout ce qui me tourmente
Me fasse pleurer ou rire
Me parle vrai ou me mente
Cela ne transige pas.

Le piano, c’est la voix
Qui traverse mon siècle
Martelant ses douceurs
Faisant tourner son siège
Ce tourne-disque de bois de langueurs.

Et toucher le piano
Ça réveille ma grand-mère
Ça donne vie au bateau
Qui vogue en mes rivières.

Pianoter c’est livrer
Du souffle à la tempête
De l’ardeur au foyer
De l’essence à notre être.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s