Méridienne Directoire

Méridienne Directoire
Laisse-moi doucement me coucher
En ta charpente dont la gloire
Ne se sera désavouée
Que sous la carcasse des temps
Qui complotent et ironisent
En remplaçant cruellement
Les Juliette par des Denise.

Nos défaites et nos victoires
Se dénouent parfois ici
Méridienne Directoire
En ton fortin choqué, surpris
De se laisser si vivement frotter
Par le dos, les hanches, les fesses
De nos subtiles Récamier
Toutes en babil et en caresses.

Pour la bien petite histoire
Celle qui boude, aime et étreint
Méridienne Directoire
Tout s’allume et tout s’éteint
Entre tes courbes vaseuses
Qui se souviennent pourtant de tout
Surface austère ou rieuse
Aimée tant des sages que des fous.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s