Mystère

MYSTÈRE de Suzanne Poirier, 2019

.

Quand ce mystère-là s’installe
Il parvient à s’imposer
Ses coloris, contrastés, s’étalent
Comme s’ils voulaient éructer.

Il existe à temps perdu
Le mystère. Il caracole
Il est comme de l’or fondu
Qui, en s’installant, percole.

Une charpente anthropomorphe
Discrètement, se devine
Mais le mystère est philosophe
Il fait sécession et s’incline

Devant de la tôle distordue
Qui laisse s’avancer un espace
D’une assez bonne étendue
Dans le dense, dans le fugace.

Quand ce mystère-là assure
Qu’il joue les airs de sa chanson
Le mou est mou, le dur dure
Et la figuration dit non.

Une réponse à “Mystère

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s