Arrêt sur image (Hélèna Courteau)

 

L’album de photos est apporté
La fin le traverse, lente
Les images j’ai trouvées
La mort est imminente

On se retrouve sur le lit
Près du feuillage de nos coeurs
Le jeune homme rit
malgré moi, une âme soeur

La rocaille travaillée
Tant d’ardeur
Dans son trait-carré ensoleillé
Hautes les fleurs

Derrière, la grande vie
Le vin est bu
Comme un incendie
elle éblouit

Une froide sueur m’étreint
Il m’a tenu droite, mon père
Maintenant il s’éteint
Pour moi, il garde les repères

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s