Le Croate violoncelle (Hélèna Courteau)

 

De la main gauche 
les accords
De la droite il tient l’archet

À vol d’oiseau
il s’abîme dans la contemplation
de la ville jadis assaillie accablée

Les veufs, les fêlés, les orphelines
reviennent silencieusement
au son de la mer

Les toits sont reconstruits
Des remparts on les voit

les hirondelles par centaines volent au-dessus

Craintifs les nouveaux étrangers
glissent sur les pavés lustrés
La main gauche s’accorde aux accents
la droite s’unit au son du muezzin

On regarde
les mausolées, synagogues, mosquées, temples, églises
Restés debout

Les deux mains de concert se joignent 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s