Les immortels (Hélèna Courteau)

.

Artémis valsant
Aragon et Dionysos forment une ronde

Au fil de l’eau
Les corps célestes s’emballent
Le sens de la nature s’aiguise

Les déités
Doucement tombent
Leur puissance abandonnent

Le chatoiement des fougères
La constellations des autres
L’appétence est permise

Les trois amis
vêtent leurs corps
Ils s’égayent de leur faim

Dans le tourbillon de la vie
La force gravitationnelle
ensorcelle les nouveaux mortels

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s