Avec nos yeux avec nos mains (Hélèna Courteau)

ÉLP

La roue tourne
Elle emporte gestes et paroles
Et pourtant

La vie avant la mort
apprivoise les mystères

En s’approchant du soleil,
Sans perturbation
Comme un monumental transatlantique
Sans colère ni indignation
Déterminé à s’y chauffer
sans s’y brûler

Déterminés
À embrasser le monde

Du fini à l’infini
Les humains sont de mon sang
De ma fenêtre, je les aperçois
comme un point lumineux

À l’image des estampes EDO
Tes mains sont mis en mouvement
Elles dialoguent avec le lieu

Pendant que les arbres nous disent les saisons

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s