Tu es mon fil d’argent (Pierre Charles Généreux)


Si je suis éloigné de toi pour plus d’un jour
Douze mois sans été, comme un champ sans labours
Un pommier sans son fruit, un ruisseau sans courant
Pour guérir mon ennui, tu es mon fil d’argent

Surpris par le bonheur de s’aimer au matin
Notre chant d’extase se perd dans le lointain
Tes ongles dans mon dos, c’est ton cri que j’entends
Au-delà du plaisir, tu es mon fil d’argent

Je vois tes mains crispées quand ton corps, au vent, vire
Flotter dans les nuages aussi grand qu’un navire
La magie d’être en toi, un fol étonnement
Plonger dans l’ivresse, tu es mon fil d’argent

Tes paroles acérées, ta grandeur magnifique
Tes orgasmes écarlates encor que l’on m’explique
Si heureux près du ciel, jamais auparavant
Pour enflammer mes sens, tu es mon fil d’argent

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s