Espoir (Papy, Clément Gravel)

espoir

Espoir
Ce n’est pas se dépeindre
Ce n’est pas se dévisager
Se lamenter ou geindre.
C’est se trouver.

Pour dire que tout ceci est faciès
Au plafond de la mesure humaine
Espoir, c’est quitter ce qui cesse
C’est taire les palinodies vaines.

C’est un visage
Ce n’est pas tergiverser ou rire
Ce n’est ni le dépit ni la rage
C’est la fusion du meilleur et du pire.
Espoir.

Pour dire que tout cela est rencontre
Le jaune et le bleu se sont percutés.
Pour le Pour. Pour le Contre.
Pour espérer.

[Ce tableau de Papy (Clément Gravel) et ce pictopoème de Ysengrimus (Paul Laurendeau) sont reproduits ici sous la coordination de Nicole Gravel, agente d’artiste]

Une réponse à “Espoir (Papy, Clément Gravel)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s