La Mammi (Papy, Clément Gravel)

4

.

Le sourire de la Mammi perdure
Et son regard ne cherche pas
À filer, filer des filatures
C’est que la Mammi a bon bras

Et que la Mammie mène la danse
Elle voit, elle décide sur quels pas
Gigueux, tapeux de pieds s’élancent
Sous un vent qui soufflera

Tant que les fleurs pencheront, danseront
Et que la Mammi sourira
Et que ses yeux observeront
Les Arts, les arts et les apparats

D’un jardinet qui détermine
Ce que la Mammi cueillera
Oui, la Mammi a bonne mine
Ça, le vent, le vent nous le redira

[Ce tableau de Papy (Clément Gravel) et ce pictopoème de Ysengrimus (Paul Laurendeau) sont reproduits ici sous la coordination de Nicole Gravel, agente d’artiste]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s