Le bibelot de la dame en marche (onze pictopoèmes)

Bibelot femme en marche

.

PAS DE FER (Claude Dumay)

Même si en son temps
Elle aurait dû être plus discrète
Elle marche d’un pas décidé
Elle a fière allure
Elle sait où aller
Elle si dirige vers l’assemblée
Elle veut, là-bas, faire valoir
Tous droits qui assurément, lui
Sont dûs

===


AVANCER (Donna Senécal)

Le nez en confiance et franc
Sans souci du défiant
Aucun regard fuyant
Le cœur en plein d’dans
Avancer décidément

===


LA DAME AU CHAPEAU ROND (Johanne Destrempes)

La dame au chapeau rond
avance avec détermination
vers l’horizon. Elle fixe son
attention sur le moment présent,
car elle sait judicieusement que
le passé doit servir uniquement
d’enseignement et non de quai
d’embarquement.

===


ELLE S’EN VA (Lorraine)

Un pas décidé
Une fière allure
Elle s’en va à l’assemblée
faire valoir tous les droits
qui lui sont dûs.

===


JE VEUX PARTIR (anonyme)

Et je voulais lui répondre:
je ne comprends pas.

Animée et ralentie
Bien chapeautée
Visage souriant
Cœur travesti
Elle voulait me parler.
Et me questionner
Pour savoir où aller.

===


VA DE L’AVANT! (Johanne T)

Laisse tomber le trop lourd
Lâche prise sur le superflu
Suis le mouvement de la Terre
Elle a toujours le dernier mot
Accepte les aléas et injustices de la vie.
Combattre le difficile est inutile
Apporte avec toi ton bagage
Ne le supporte pas sur ton dos
Mets-toi en action
Ta passion, tu trouveras

===

 

LA BATTANTE (Diane Marois)

Une guerrière d’un pas décidé
Son chemin tout droit tracé
Ses convictions sont bien ancrées
Elle savoure son entêtement démesuré,
Car toujours elle va s’assumer.

===


LA DAME D’ACIER (Henriette Litalien)

Sur elle, la porte s’est refermée.
Elle ne reviendra plus, elle le sait
La péremption atteste sa finalité.

Ses larmes, petites billes de mercure
Coulent irisées sur sa robe de fer.
Elle marche.
Elle tangue sur ses pieds dépareillés.
Elle n’a pas peur,
son bras amputé trace la route.

Elle s’écrie:
«Que mon cœur explose!
Que l’or blanc enflamme
Mes circuits défaillants!»

Finalement, elle le voit.
Paradis des rejetés qui ne servent plus.
Elle dit:
«Je m’éteindrai entre deux voitures épuisées
au cimetière de la ferraille.»

Bib bip-bip…

===


MADELEINE (Hélène Ravary)

Madeleine s’en va au marché.
À grand pas, elle est très pressée.
Les emplettes des Fêtes commencent.
La parenté va bientôt arriver.
Je veux bien les accueillir pour réveillonner.

===


LA DAME DE MÉTAL (Odette Gauvreau)

La dame de métal
Chapeau melon
Objet d’exposition
Prit la décision:
Aller consulter le Père Noël
Son désir profond
Un cœur vibrant,
vivant!
Cibler l’amour de soi
Partager la joie…
Père Noël sourit,
le souhait se réalisa.

===


JE PARTIRAI (Pierre Keable)

Dans ce trou béant
Sis au sein de ma poitrine
Laisserai ma peine
Le refermerai
Et avec cœur plus léger
Je partirai

.

Pictopoèmes produits à l’atelier d’écriture Cité des Mots (Mascouche, Québec), sous la coordination de Donna Senécal.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s