Lecture numérique : se procurer des ebooks libres de droit

Dans notre premier billet consacré à la lecture numérique, nous avons vu comment les caractéristiques de base de Calibre, un logiciel de gestion des ebooks sur votre ordinateur. Votre infrastructure une fois en place, la deuxième étape consiste maintenant à garnir les étagères de votre bibliothèque virtuelle de livres numériques. Dans ce billet, nous vous indiquerons où se procurer des livres libres de droits de qualité acceptable.

En lecture numérique, plusieurs personnes hésitent à franchir le pas sous prétexte que l’offre d’ebooks demeure encore pauvre en français. Ils n’ont pas tout à fait tort, bien que les choses changent rapidement avec l’émergence de librairies numériques d’importance comme Amazon, Apple Store, la FNAC, Immatériel.fr, ePagine et, au Québec, Archambault. Même le milieu du livre au Québec, qui tente se subsister en circuit fermé avec sa confrérie d’éditeurs papier partiellement convertis au numérique, risque de connaître un bouleversement dans les prochains mois. En attendant, il y a tout de même de quoi lire, je vous l’assure. Et pour vous convaincre, je présente quelques librairies numériques sur lesquelles vous pourrez trouver des ebooks libres de droit.

1. EBOOKS LIBRES ET GRATUITS

Ce site est en quelque sorte un pionnier dans la promotion du livre numérique libre de droit. Il compte environ 4 000 titres en différents formats : ePub, Kindle (mobi), eReader, PDF, etc. Puisque le projet repose sur le travail d’une communauté de bénévoles, les ebooks ne sont pas toujours exempts d’erreur mais, dans l’ensemble, la qualité est au rendez-vous.

Vous trouverez sur ce site des œuvres littéraires et populaires jusqu’à la Deuxième guerre mondiale. Normalement, une œuvre est libre de droit cinquante ans (Canada) ou soixante-quinze ans (France) après la mort de l’auteur.

 En matière de diffusion d’œuvres littéraires libres de droit, le Québec n’est pas en reste. Cette « bibliothèque » est l’initiative de Jean-Pierre Dupuis, un auteur qui  met à la disposition des lecteurs plus de 1600 livres numériques libres de droit. Certains titres sont offerts en format PDF pour ordinateur ou pour liseuse,  mais de plus en plus en format ePub, le format ouvert recommandé pour la lecture numérique. Il s’agit vraisemblablement du seul site québécois offrant des œuvres québécoises et canadiennes libres de droit au lectorat francophone. Les titres disponibles sur ce site sont en général de très bonne qualité.

Signalons que la Bibliothèque électronique du Québec est partenaire de Ebooks libres et gratuits. En conséquence, plusieurs ebooks se retrouvent sur les deux sites.

3. FEEDBOOKS

Sur ce site, vous pouvez accéder à des milliers de titres libres de droit et ce, en trois formats : ePub, Kindle et PDF. Sur la page d’accueil, vous n’avez qu’à cliquer sur l’onglet « domaine public » pour ensuite, si vous le désirez, affiner votre recherche par auteur ou par catégorie. En général, les ebooks en provenance de cette bibliothèque sont de bonne qualité. Pour cette raison, je vous recommande de l’inscrire dans vos marques-pages. Bien entendu, il s’agit d’une « librairie » aussi. En conséquence, on ne s’étonnera pas que Feedbooks mette en valeur sa section payante, notamment sur sa page d’accueil. Attendez un peu avant d’y souscrire car notre prochain billet portera justement sur les librairies numériques de langue française.

Voici un site fort intéressant qui se distingue des autres en offrant un grand nombre d’ouvrages documentaires, c’est-à-dire d’œuvres scientifiques et techniques. En plus des livres numériques libres de droit, les auteurs peuvent offrir librement leurs œuvres. On peut alors faire un don si on le souhaite. On y trouvera des milliers d’ouvrages à découvrir. La qualité technique des ebooks n’est pas toujours très réussie, mais les améliorations sont notables au cours des derniers mois.

Voici une initiative récente de très grande qualité. À titre gratuit, vous êtes invité à découvrir la littérature suisse de langue française, une littérature injustement méconnue.  Des romans, des recueils de nouvelles, des poèmes sont mis à votre disposition. Grands voyages devant l’Éternel, les Suisses sont à l’origine de nombreux récits de voyage, notamment ceux d’Isabelle Eberhardt que vous trouverez sur ce site. Vous trouverez aussi des œuvres de proximité, c’est-à-dire écrites par des auteurs de la Haute-Savoie et du Jura français. Il s’agit vraiment d’un site à découvrir.

Je terminecetterevue non exhaustive par la sectionfrancophone du Gutenberg Project surlequel on peut aussi trouver pas mal de bouquins – avec une mise en page qui laisse parfois à désirer, toutefois. Ce projet de numérisation a été initié à Chicago au début des années 1971 par Michael Hart, donc avant même la diffusion de l’informatique à grande échelle par les ordinateurs personnels… Ce site offre aux lecteurs des milliers de livres en différents formats: HTML, TXT, RTF et, bien entendu, ePub.

7. AUTRES

Bien entendu, les grands joueurs du marché des liseuses et des tablettes numériques offrent tous une quantité appréciable de ebooks libres de droits, soit en gratuité, soit en échange d’une somme presque symbolique (0,99 euro). Donc, tant Kobobooks et Apple (iTunes) que le Kindle Store d’Amazon (Kindle Store) mettent du contenu libre de droit à la disposition de ceux qui ont acheté leurs appareils. Remarquez, ce sont les mêmes ebooks que l’on retrouve sur Ebooks libres et gratuits. Enfin, vous n’êtes pas en reste avec Google Books qui prétend vous offrir d’un million de livres numérisés… Mais il s’agit d’un projet qui se passe de présentation et que vous trouverez sans problème en cliquant sur l’onglet «livres » de votre fureteur. Pas toujours facile de trouver ce qu’on cherche, toutefois…

Alors, si vous croyez que l’achat d’une liseuse comme la Kobo Glo ou Aura HD, la Sony eReader, la Bookeen Orizon ou la Kindle Paperwhite à moins de 140 dollars ne vaut pas la peine, alors vous vous privez de milliers de livres comme, par exemple, toute l’oeuvre de Zola, de Baudelaire, voire même de Proust. Bref, tout ce qui a été publié 50 ans (70 ans en France) après la mort des auteurs. Certes, contrairement au monde anglo-saxon, l’offre en nouveautés demeure encore assez pauvre en Francophonie. Certains éditeurs, comme Gallimard, par exemple, se font tirer l’oreille. Mais parions qu’ils n’auront bientôt plus le choix… Sinon, il vous reste toujours ÉLP éditeur qui vend ses ebooks entre 1,99 et 4,99 euros, soit 3 et 7 dollars canadiens.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s