Je te vois et j’explose (Pierre Charles Généreux)

.


Tu surviens, te déploie et tandis qu’apparaissent
Le pli de ta hanche, la courbe de tes fesses,
Je voudrais caresser, de ta splendeur, la rose,
Tu es, du ciel, le bleu, je te vois et j’explose.

Si j’étais écrivain, d’audace, je pourrais
Dire que j’ai écrit un roman grandiose,
Décrivant ton visage et tes autres attraits.
Tu as, du feu, l’ardeur, je te vois et j’explose

Des lueurs sur ta peau, c’est l’appel du désir,
L’envie de te toucher, te prendre, te saisir.
Pour en jouir à jamais, en déclamer la prose.
Tu vaux, de l’or, le prix, je te vois et j’explose.

Je crois aux présages, je devrais exiger
De l’amour, un miracle, une métamorphose,
Le velours de l’espoir, qu’un jour, te posséder.
Tu es ma soif, mon eau, je te vois et j’explose.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s