Crépuscule (Nicole Gravel)

20210301_141729[1]

.

Crépuscule
L’abrupt
Captive,
Retient,
Tourbillonne rose des vents ses blancs remous
Allonge sa flambeuse d’un horizon à l’autre, l’insémine.

Crépuscule
L’intangible
Picole,
Ondule,
Répand impudemment l’intime intense passagère
Mâchure le mélange d’incontinent pigments, pullule.

La captive
Percole,
Sombre,
Courtise l’indomptable nuée de particules
Consume la brunante, ses teintes titubent, noircissent.

Le crépuscule
Placarde,
S’assoupie,
Culbute d’un coup sa toison d’or
Renverse ses plumules, l’orange écume, décline.

Crépuscule20210630_195620-1

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s