Le cœur conquistador (Pierre Charles Généreux)

.


Ta cadence assurée, ta sublime prestance,
Tu bats pour le rythme sans requérir d’effort.
Te prendre dans mes bras, délicieuse échéance.
Tu convaincs, de danser, mon cœur conquistador.

Te revoir de nouveau, te trouver embellie,
Que tu sois toute nue, en en toile de soie ou d’or.
J’essaierai, d’honorer, de te plaire, le défi,
Tu surprends, de bonheur, mon cœur conquistador.

S’il me faut décrire, dans mes mots maladroits,
La concupiscence qui me tue, qui m’échoit,
Je ne pourrai brider ce vif désir d’éclore,
Tu fais se consumer mon cœur conquistador.

Je compte m’abreuver de cette fixation,
C’est une idée géniale, une infatuation
Ce fond de luxure dans le sang qui me tord.
Tu transperces, en l’aimant, mon cœur conquistador.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s