Cerfs-volants (Nicole Gravel)

20210301_141729[1]

.

Trop souvent les peurs
Cristallisent l’inertie.
Défigurent brûlent
Les possibles des lendemains.
Même présentes à des degrés
La trame le dénouement
Ne dépendent pas d’eux.
Parfois dans la foulée
Les positions alternent.
Risques coupent l’envie
Ou donnent des ailes
Pour que le précipice
Se vide de son danger
Qu’il s’aplanisse autant
Pour que poussent les lys
Haut de taille d’odeur.
Le chemin susceptible
Incontestablement emprunte
La voie des airs des cerfs-volants
Viens jouer avec moi te disent
Cours danse chante
Vois plus haut
Tiens le bien dans le creux
De ta main il tissera
Pour toi les portes du paradis

Cerfs-volants20210602_090437-1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s