Tintamarre (Nicole Gravel)

Tintamarre

.

Pétales roses pommiers allongés, l’ombre dansante les recouvre, saisie conquise
En même temps que le tintamarre carillons des célébrants des clochers d’église.
Le tombant du jour achève les tourbillons sonores, mon cœur dénudé s’ébruite
Au mélange du nuptial cortège éphémère, béate le sublime me tend, m’abrite

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s