Singes de Barbarie (Nicole Gravel)

20210301_141729[1]

.

Survivants de l’espèce
La guerre a trahi nos ambitions
Plus qu’une poignée
Savent raisonner des opérations
De la sagesse de la logique et de la pratique.
Le gâchis bâclé en éprouvette
La semence de l’homme réduit
À ses fonctions vitales et quelques insignifiances.
En garde, on les enclave
Leurs passe des boissons et rudiments
Indigestes dignes des pigeons qui refusent même d’en manger.
Que peuvent espérer ces gens à tourner en rond
Devant leur écran avalent des pilules hallucinantes
Pour un brin d’un certain plaisir délavé.
Puis on baisse pour eux le rideau
Pour qu’au lit comme des bébés
Aillent directement pour que l’on puisse
Procéder à des ponctions les vidant graduellement
De leur sang qui servira à d’autres expériences
Sur des espèces plus intelligentes que l’homme.
Les singes de Barbarie savent voler dans l’espace
Un monde vient de disparaitre un autre avance

Les poilus n’ont pas besoin de s’habiller
Un coût de moins pour l’état

Singes de Barbarie

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s